Mode Éthique: La désintox des “Fast Fashion Victimes”

“Pour être irremplaçable, il faut être différent – Coco Chanel”

#slowfashion #slowfashionmouvement #modeethique #fashionvictim #fashionaddict #modedurable #modealternative

Fast food, Fast car, Fast and furious !!! ! La Fast life c’est vivre en mode V8, là tout de suite, maintenant et le moins cher possible. Dans un monde ou l’assistanat et le “toujours plus” sont mis à l’honneur, on ne peut pas s’étonner d’avoir vu venir au jour tous ces “fast concepts”. Des collections de produits renouvelées sans cesse, des prix qui défient toutes concurrences et des livraisons gratuites (parfois), des promos à tout va, les achats online “Click and buy”, les pubs qui s’affichent sur nos écrans toutes les 30 secondes… Attendez deux secondes je reprends mon souffle! Il va sans dire que la fast fashion à trouve la bonne place au sein de cette fast génération.

Comment reconnaître les dégâts de la fast fashion

Augmentation de la dépendance au shopping dur…

On connaît tous ces expressions Fashion Addict ou Fashion Victim, elles prennent tout leur sens dans une société où tout le monde est pressé. La fast fashion c’est la mode 24h/24, 7j/7. Des collections incessantes, des motifs, des couleurs, un tas de nouvelles marques… Une mode jetable car la qualité n’est pas forcément au rendez-vous alors on consomme de plus en plus, 4 millions de tonnes de déchets juste en Europe. Et tout ca pour une satisfaction éphémère, un petit caprice de l’ego qui détruit l’environnement, pollue nos océans, extermine des populations dans des catastrophes nucléaires et naturelles, maltraite les êtres humains, épuise le peu de ressources qu’il nous reste et déverse des gaz carboniques dans les airs. Alors Victime ou Addict finalement portent bien leurs noms qui s’associent plutôt bien au contexte…

… et du nombre d’overdoses:

Tout ça pour nous foutre sur le corps des produits qui nous détruisent à petits feux, qui déclenchent des maladies et qui nous font vivre dans une peur permanente. D’où cette volonté à vouloir tout faire tout de suite au cas où il nous arrive quelque chose, nous sommes sans nous rendre compte rentrer dans un cercle vicieux. Non seulement nous avons perdu la notion du moment présent et nous ne profitons plus de rien. Cette peur de mourir et de “ne pas avoir le temps” nous empêche tout simplement de “vivre” et nous rend plus “compulsifs” que “responsables”! Allo docteur? Je crois que l’on peut en effet retenir le diagnostic de dépendance et surtout celui de victime de ce système de consommation

Comment se procurer le remède de la surconsommation de vêtements?

La Mode Éthique, oui mais encore !?

La rehab ou la cure de désintox’ ce n’est jamais simple mais heureusement il y a toujours des issues pour se sortir d’une addiction qui nous rend victime de notre propre condition. L’industrie de la mode pèse lourd sur l’échelle de l’économie mondiale (+4% de croissance en 2017) mais c’est également la deuxième industrie au monde la plus polluante. Déjà il faut reconnaître que nous avons des soucis et ensuite avoir le courage de l’affronter. “They try to make me go in rehab and I say no, no, no…”. Il existe des traitements substitutifs et la mode éthique (ou mode durable) en est un très efficace pour les accros du shopping. Elle veut répondre à l’offensive de la fast fashion et se préoccupe de trois points fondamentaux au sein de son processus de production:

  • L’environnement
  • L’homme
  • L’économie

C’est ainsi que rapidement nous assistons à l’émergence d’un super traitement contre l’addiction: des jeunes créateurs et des nouvelles marques éthiques, au retour du vintage et des vides dressings qui montent en flèche ainsi qu’à la remise en question des enseignes de fast fashion. La période de sevrage est souvent, cette phase post guérison qui est la plus tendue. Nous devenons livrer à nous-même et nous ne devons surtout pas replonger. C’est comme ca que l’on réinvente sa vie en trouvant des alternatives, des nouvelles choses à faire qui nous empêche de nous enfoncer à nouveau dans cette spirale infernale. Le phénomène “consommer autrement” et le contexte particulier que nous vivons place la mode éthique au coeur de l’actualité. 

Slow Fashion, voilà une belle entrée en matière en terme de Slow Life! 

Pour introduire la Slow Life dans notre routine, commençons avec un sujet qui nous plait à tous: la mode qui est également en grande partie responsable des dégâts causés par les processus de productions de ces grandes entreprises. Et pourtant la mode on l’aime quasi tous, elle fait partie de notre culture depuis des générations, elle nous rends heureux et pour certains elle les fait vivre! Alors comment ne pas se passer d’elle sana la laisser devenir trop destructrice? La meilleure alternative c’est la mode Éthique! Elle met en avant les matières biologiques, recycling, upcycling et le grand retour de la seconde hand (vintage, friperies et vide dressing). Le problème c’est que c’est encore un terme trop vague et encore trop péjoratif de nos jours. D’après de nombreux sondages, enquêtes… la mode éthique c’est: “Quoi?”, “Trop cher”, “Trop ringard”, “Pas assez de choix”, “Peu accessible”… Le mouvement étant en plein essor, il y a de plus en plus de possibilités:

  • Marketplaces 
  • Marques et boutiques mode éthiques en ligne et magasins physiques (encore pas assez)
  • Magasins vintage et friperie et boutiques solidaires (en ligne et dans les villes)
  • Vide Dressing (en ligne et organisés physiquement)

Voilà déjà de quoi soulager nos dépenses compulsives et surtout abusives. Achetons seconde main ou neuf (un peu plus cher mais de qualité sûre), plus respectueux de ses fabricants et de son environnement. Soit vous pouvez garder vos vêtements plus longtemps soit vous pouvez trouver le moyen de leur donner une nouvelle vie: 

  • La revente: apport sur de nouvelles fringues mode éthique ou d’acquérir plusieurs petites pièces second hand.
  • Le don: dons à ceux qui sont dans le besoin et qui évitera de gaspiller en mettant à la poubelle.
  • Apporter ses vieux vêtements non vendables aux associations et infrastructures prévues à cet effet (la croix rouge ou toutes entreprises susceptibles de recycler) = de ne pas avoir à utiliser de matières chimiques et polluants pour produire encore mais reproduire avec ce que l’on a déjà.
  • Créer et transformer, ça fait du bien au moral! Ça stimule, ça permet d’utiliser son imagination et de produire des pièces uniques. 

Finalement… 

Le véritable petit plus de la vraie fashionista est de dénicher des petites merveilles uniques. Qui rendront les styles de nos OOTD encore plus originaux !! N’est-ce pas le réel but de la mode? Alors quoi de mieux quand on rayonne de l’intérieur que de l’exprimer à travers un style original quand on prend le temps de choisir ses vêtements en bonne âme et conscience.

Quelles sont vos expériences en termes de shopping? Que pensez vous de la slow fashion?

Photo de Tim Mossholder sur Pexels.com

2 commentaires sur “Mode Éthique: La désintox des “Fast Fashion Victimes”

  1. Merci pour cet article très intéressant ! Je prend note de toutes tes pistes pour tendre vers le slow fashion ! Vinted est un grand ami 😊

    J'aime

    1. Et merci à toi d’être si active pour mes débuts ça me motive et m’encourage à continuer et à m’améliorer 😁🌻 c’est vrai que vinted est une vraie révolution mais pas que… Et le but est de mettre en lumière toutes les possibilités qui s’offrent à nous 💚🙏🏼 merci encore de ton soutien !!!!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s